Skip to navigation – Site map
Comptes rendus
Notes de lecture

El Internado escuela Durruti, 1937-1939

Joël Delhom
Bibliographical reference

Cristina Escrivà Moscardó, El Internado escuela Durruti, 1937-1939, Valencia, L’Eixam, 2011, 332 p.

Full text

1Cristina Escrivà avait aussi publié en 2011 un livre consacré à une autre expérience pédagogique très liée à la précédente, El Internado escuela Durruti, 1937-1939. C’était le fruit du travail d’un groupe de recherche organisé par l’Associació Cultural Institut Obrer après une rencontre avec un ancien élève de l’Internat Durruti. Cet établissement de Valence, installé dans un couvent, fut fondé par la Confédération Nationale du Travail (cnt) fin mai 1937 afin de former de jeunes libertaires, qui espéraient être ensuite admis à l’Institut ouvrier. À partir de la fin juillet, environ une centaine de jeunes garçons et jeunes filles y suivirent durant trois mois des cours intensifs de culture générale les préparant à l’examen d’entrée à l’Institut ou à l’École militaire. L’Internat Durruti, totalement gratuit, devint peu à peu une école de militants, comme l’avait suggéré en juillet 1937 le syndicat des industries du Cuir et de la Chaussure de Valence lors d’un Congrès régional. Les syndicats du Bâtiment, de la Métallurgie, de la Gastronomie et de l’Enseignement participèrent activement au projet. Les élèves, de 15 à 18 ans (35 ans pour les blessés) devaient avoir l’aval de leur syndicat et en cas d’échec étaient exclus de l’Internat. Mais leur formation était souvent couronnée de succès car ils étaient très motivés et avaient été sélectionnés. Ainsi, sur 139 reçus au second concours d’entrée à l’Institut, 74 (dont 8 filles) étaient issus de la première promotion formée à l’Internat Durruti. Le livre fournit une liste d’élèves, reproduit les avals des syndicats et organisations libertaires (classés par commune), établit des biographies d’élèves ayant été admis à l’Institut ouvrier et consacre un chapitre aux femmes. L’histoire orale joue ici un rôle important. De nombreuses photos illustrent le livre, qui inclut aussi une annexe regroupant diverses informations de contexte, notamment sur les obsèques de Durruti, ce qui est assez surprenant.

2Ajoutons, pour conclure, que ces deux ouvrages sont de très belle facture, bien illustrés et d’une agréable clarté de lecture résultant aussi bien de la typographie aérée que de l’utilisation de la couleur.

3Voir aussi, dans ce même numéro, la note de lecture sur un ouvrage de la même auteure, L’Institut Obrer de València. 80 anys d’història.

Top of page

References

Electronic reference

Joël Delhom, « El Internado escuela Durruti, 1937-1939 », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine [Online], 17 | 2016, Online since 01 February 2017, connection on 28 March 2017. URL : http://ccec.revues.org/6344

Top of page

About the author

Joël Delhom

Maître de Conférences, Université de Bretagne-Sud (Lorient)

By this author

Top of page

Copyright

© CCEC ; auteurs

Top of page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo 3L.AM Langues, Littératures et Linguistique des Universités d'Angers et du Maine
  • Revues.org