Navigation – Plan du site
Livres reçus ou signalés

Livres reçus, actualité des revues

Libros recibidos, actualidad de las revistas

Texte intégral

Livres

AltedVigil, Alicia ; Domergue, Lucienne, La cultura del anarcosindicalismo español en el sur de Francia, Madrid Cinca 2013. Note dans ce numéro.

Aróstegui, Julio, Largo Caballero. El tesón y la quimera Barcelone, Debate, 2013.

1Biographie de Francisco Largo Caballero (1869-1943), de presque 1000 pages, centrée sur une des figures fondamentales du socialisme espagnol du xxe siècle. Leader politique très critiqué et souvent vilipendé ; dirigeant de l’ugt et du psoe ; député, ministre, président du Gouvernement en pleine Guerre Civile ; exilé en France et emprisonné par les nazis : la vie de Largo Caballero est marquée par la ténacité de sa lutte pour la transformation sociale de l’Espagne.

Baby Sophie, Le mythe de la transition pacifique. Violence et politique en Espagne (1975-1982), Madrid, Casa de Velázquez, 2013.

2En esta obra se aborda la dinámica de la violencia durante el periodo de la transición política. Una violencia que no cesó de actuar a lo largo de esos años y que jugó un papel destacado en este proceso. Se analizan las prácticas, los motivos y las reivindicaciones de los diferentes actores implicados no solamente de los grupos armados de la extrema derecha de la izquierda revolucionaria y nacionalista sino también la violencia de Estado, todo ello buscando aportar una perspectiva poco evocada de este proceso histórico.

Butrón, Gonzalo ; Rújula, Pedro (eds.), Los sitios en la Guerra de la Independencia: la lucha en las ciudades, Cadix, Publications de l'Université, 2012.

Casanova, Julián, España partida en dos. Breve historia de la Guerra Civil española Barcelone, Crítica, 2013.

3Version en espagnol de l’ouvrage Short History of the Spanish Civil War éditée en Angleterre en 2012 par I. B. Tauris. Il s’agit d’une synthèse sur la guerre civile de 1936 spécialement intéressante pour un public qui veut connaître cet événement clé de l’histoire contemporaine espagnole.

Ceamanos, Roberto, Isidro Gomá Tomás. De la monarquía a la República (1927-1936): sociedad, política y religión, Saragosse, Rolde, 2012.

Chartier, Chantal, Presse économique et monde de l'entreprise (1975-1990). Étude de El País negocios de 1985 à 1990 : contexte, stratégie, discours, Sarrebruck, Éditions universitaires européennes, 2012.

ChecaBeltrán, José, Lecturas del legado español en la Europa Ilustrada, Madrid, Iberoamericana Vervuert 2012.

4Antonio Checa analyse dans cet ouvrage l’image d’Espagne dans l’Europe de l’Illustration ainsi que les échanges culturels et la circulation de savoirs dans les pays européens de cette période.

DávilaValdés, Claudia, Refugiados españoles en Francia y México (1939-1952) Un estudio comparativo, México, El Colegio de México, 2012.

DelaGranjaSainz, José Luis (coord.), Indalecio Prieto. Socialismo democracia y autonomía, Madrid, Biblioteca Nueva, 2013.

5Ouvrage sous la coordination de José Luis de la Granja qui présente une analyse détaillée d’Indalecio Prieto un des leaders majeurs du socialisme espagnol. Son activité politique a marqué une partie importante du xxe siècle de la Restauration à l’exil au Mexique, où il est décédé en 1962.

deRivas, Enrique, Lorsque finira la guerre. Traduction María Luisa Broseta Martí. Préface Jean-Pierre Amalric, Paris, Riveneuve éd., 2013.

6Récit autobiographique publié en 1992 d’un poète exilé au Mexique avec sa famille dans son enfance. Fils de Cipriano de Rivas-Cherif, l’auteur était neveu du Président de la République Manuel Azaña, dont il sera l’éditeur scrupuleux de textes inédits, accomplissant ainsi selon le préfacier « sa mission de passeur ». Le texte est complété par une notice bio-bibliographique établie par Bernard Sicot.

DelMoralVargas, Marta, Acción colectiva femenina en Madrid (1909-1931), Saint-Jacques de Compostelle, Université/Chaire Juana de la Vega, 2012.

FernándezGarcía, Alicia ; Petithomme, Mathieu, Les nationalismes dans l’Espagne contemporaine (1975-2011), Paris, Armand Colin, 2011. Format epub.

7Compétition politique et identités nationales Paris Armand Colin 2012. Publicación en torno a la cuestión de los nacionalismos en la España del final del franquismo al año 2011 en la que colaboran diecinueve autores que presentan una amplia panorámica del tema. El nacionalismo español los nacionalismos catalán gallego y vasco ; los denominados nacionalismos heterodoxos e independentistas ; la evolución electoral e institucional nacionalista así como la cuestión lingüística son los ejes de análisis que estructuran este trabajo.

GálvezYagüe, Jesús ; GimenoPuyo, María Dolores, José Herrera Petere.Vanguardia y exilio / Actas del I Congreso Internacional. Guadalajara 30 y 31 de octubre de 2009, Guadalajara, Ediciones Bornova, 2010.

8Congrès organisé à l’occasion du centenaire de la naissance du poète exilé en Suisse après la Guerre Civile. Ensemble de 19 textes dont 5 ponencias (R. Duroux V. Fuentes L. López Molina J.C.Mainer S.Salaün).

FernándezSoldevilla, Gaizka, Héroes heterodoxos y traidores. Historia de Euskadiko Ezkerra (1974-1994), Madrid, Tecnos, 2013.

GonzálezCalleja, Eduardo, El laboratorio del miedo. Una historia general del terrorismo de los sicarios a Al Qa’aida, Barcelona, Crítica, 2012.

9Ouvrage qui analyse l’histoire du terrorisme, son origine et les vagues de violence terroriste qui ont marqué l’histoire du monde. Après une définition et interprétation du sujet, Eduardo González Calleja propose une périodisation chronologique qui commence par les antécédents jusqu’à la fin du xixe siècle, continue par la période d’entre-deux-guerres en Europe, le terrorisme lié à la libération nationale du Tiers monde, la lutte armée révolutionnaire des années post-soixante-huit, le terrorisme ethnico-nationaliste et le processus d’internationalisation et de mondialisation de ce phénomène.

GonzaloMorell, Constantino, Democracia y barrio. El movimiento vecinal en Valladolid (1964-1986), Valladolid, Universidad de Valladolid, 2013.

Hamilton, Carrie, Women and ETA. The gender politics of radical Basque nationalism, Manchester, Manchester University Press, 2013.

Heitz, Françoise, Carlos Sorín, filmer pour rêver, Reims, Éditions et presses universitaires de Reims, 2012.

10Análisis de la « obra atípica » del director de cine Carlos Sorín cineasta representativo de un cine comprometido con las personas menos visibles de la sociedad; un cine aparentemente simple no solamente en sus temáticas sino también por su manera de trabajar con medios reducidos y con una excepcional mezcla de actores profesionales y aficionados que sin embargo esconde una complejidad enorme que la autora intenta desentrañar. La sensibilidad, el lirismo, y el fino humor presente en sus trabajos son destacados en esta obra de Françoise Heitz, especialista del cine español y latinoamericano.

Lida, Clara E. ; Yankelevich, Pablo (compiladores), Cultura y política del anarquismo en España e Iberoamérica / 1a ed., Mexico, El Colegio de México, 2012.

11L’anarchisme est abordé ici sous l’angle de l’histoire culturelle en partant de son foyer espagnol (3 études) et en examinant ensuite sa projection dans plusieurs pays d’Amérique Latine (5 études : Argentine Pérou Cuba Chili Brésil) jusqu’à la Première Guerre Mondiale.

Malgat, Gérard, Max Aub et la France ou l’espoir trahi, Marseille, Éditions L’atinoir, 2013.

12Approche biographique originale précédemment publiée en Espagne d’un écrivain de langue espagnole abordé sous l’angle de ses rapports avec son pays natal, ressenti en exil comme un paradis perdu. La version française, issue d’une thèse de doctorat, est due à un éditeur provençal qui a publié plusieurs écrivains latino-américains. Édité en format de poche, c’est un ouvrage très soigné qui ajoute à l’appareil critique de rigueur (bibliographie, index), une iconographie variée (photographies, reproductions de dessins et d’œuvres de l’auteur) qui permet de suivre les étapes d’une vie d’errance et d’une carrière bien remplie. Gérard Malgat, en inlassable chercheur, annonce la parution imminente chez le même éditeur d’un livre sur le diplomate mexicain Gilberto Bosques.

MartínGijón, Mario, Los (anti)intelectuales de la derecha en España. De Giménez Caballero a Jiménez Losantos, Barcelone, RBA, 2012. Fera l'objet d'un compte rendu dans le numéro 11 des ccec.

Molinero, Carme ; Ysas, Pere, La anatomía del franquismo de la supervivencia a la agonía 1945-1977, Barcelone, Editorial Crítica, 2008.

13Les deux historiens du CEFD (UAB) abordent d'une façon conventionnelle –une chronologie respectueuse des étapes de cette longue période– une base documentaire qui l'est beaucoup moins, puisqu'il s'agit pour l'essentiel des mémoires, discours des principaux acteurs du régime, mais aussi et surtout de documents consultables aux Archives de l'Administration de Alcalá de Henares (AGA). De nombreux textes et courriers provenant de cadres modestes du Consejo Nacional del Movimiento ou dans les Archives parlementaires, les documents préparatoires et les interventions de personnages connus et moins connus liés au régime et à ses institutions.

Molinero, Carme ; Ysas, Pere, Els anys del PSUC el partit de l'antifranquisme (1956-1981), Barcelone, L'Avenç, 2010.

14Nous avons rendu compte longuement du livre de Giaime Pala récemment publié El PSUC l’antifranquisme i la política d’aliances a Catalunya (1956-1977) aussi était-il difficile de ne pas faire mention de celui de deux historiens catalans qui ont pendant de longues années travaillé sue l'histoire politique et sociale de la Catalogne sous la dictature franquiste et après 1975. Le livre de ces deux auteurs professeurs d'histoire contemporaine à l'UAB et membres du CESFID (Centre d'Estudis sobre les Epoques Franquista i Democràtica) rattaché à cette université retrace toujours à partir des archives et de la presse du PSUC comme matériau primordial l'histoire de ce parti politique entre son Premier Congrès célébré en 1956 et le Cinquième tenu en 1981. Du début d'un développement remarquable jusqu'à l'implosion finale. en 1981 qui représente un jalon possible de la fin du processus de transition selon les auteurs.

NúñezSeixas, Xosé Manoel, Icônes littéraires et stéréotypes sociaux. L’image des immigrants galiciens en Argentine (1800-1960), Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2013.

15Xosé Manoel Núñez Seixas nos presenta en esta obra un ejemplo de las dificultades que sufrieron los emigrantes gallegos en su proceso de integración en la Argentina. A partir de una sólida base documental se presenta la imagen de estos emigrantes en la literatura la radio o el cine y en particular la creación de un estereotipo que nace a finales del siglo XVIII y que se fue adaptando progresivamente hasta nuestros días.

Robledo, Ricardo (coord.), Historia del Ministerio de Agricultura 1900-2008. Política agraria y pesquera de España, Madrid, Ministerio de Medio Ambiente y Medio Rural y Marino Secretaría General Técnica Centro de Publicaciones, 2012.

16« En este libro se recoge la política del siglo largo del Ministerio de Agricultura analizada desde la historia económica la sociología y la economía » (présentation de R. Robledo). Découpage chronologique en cinq chapitres plus un chapitre consacré à la pêche en mer. Deux annexes : liste des ministres de l’Agriculture sur l’ensemble de la période considérée et décret de création de ce ministère qui regroupait à l’origine Agriculture, Industrie, Commerce et Travaux Publics.

Rodríguez Francisco J.; Riesco Sergio y Pintor Manuel, Sueños rotos. II República, cuestión agraria y represión en Santa Marta (Badajoz), Sevilla, Editorial Aconcagua, 2013.

RuizCarnicer, Miguel Ángel (ed.), Falange. Las culturas políticas del fascismo en la España de Franco (1936-1975), Zaragoza, Institución Fernando el Católico, 2013.

17Dans cet ouvrage résultat d’un colloque qui a eu lieu en 2011 nous trouvons des collaborations de différentes spécialistes qui analysent la construction et l’évolution de la culture politique du fascisme espagnol. Le travail s’organise en trois grandes parties autour des idées et des concepts de la culture politique fasciste la construction du régime franquiste et son évolution à partir des années 60.

Santirso, Manuel, España en la Europa liberal (1830-1870), Barcelone, Ariel Historia, 2012.

18Docteur en histoire et professeur à l’Université Autonome de Madrid, Manuel Santirso, spécialiste du xixe siècle espagnol, nous propose avec cette dernière livraison (son quatrième ouvrage) une approche originale de la période libérale vécue par l’Espagne sous le règne d’Isabel ii. L’originalité tient surtout au fait que c’est dans un cadre élargi et comparatiste qui est celui du « libéralisme triomphant » en Europe qu’il nous propose cette approche. L’auteur souhaite s’inscrire dans la lignée de tous ceux qui ont tenté, de Raymond Carr à Isabel Burdiel, d’en renouveler et élargir les termes. Par la même occasion, cette perspective lui permet de faire un sort à un lieu commun qui voulait que l’Europe s’arrête aux Pyrénées. Est visé le point de vue des « toutologues » européens de tout poil qui ont contribué et contribuent encore à rendre équivalents « decimónonico » et « anticuado ».

19Cette originalité trouve aussi ses fondements dans les thèmes abordés, qui ne se réduisent pas à l’histoire politique mais abordent la question du développement de l’État du rôle des élites de l’économie, de la démographie et de la culture, dans des chapitres très bien documentés, avec abondance de chiffres et de graphiques. Signalons aussi que cet ouvrage est très agréable à lire et, dernier détail, que l’auteur fait preuve de finesse ou même d’humour (les titres et intertitres sont admirablement pensés).

Simal, Juan Luis, Emigrados. España y el exilio internacional 1814-1834, Madrid, Centro de Estudios Políticos y Constitucionales-Asociación de Historia Contemporánea, 2012.

Tamames, Ramón, Más que unas memorias, Madrid, RBA Libros, 2013.

Revues

Ayer. Revista de historia contemporánea n°89 2013.

20Le premier numéro de cette année d’Ayer est consacré à la démocratie dans le monde rural espagnol. Sous la coordination de Antonio Herrera González de Molina et de John Markoff, nous trouvons une approche générale à la question dans les débuts du xxe siècle en Espagne par Antonio Herrera González de Molina, John Markoff et Inmaculada Villa Gil-Bermejo ; ainsi que des études sur la Galice de la Restauration (Antonio Míguez Macho et Miguel Cabo Villaverde), les socialistes dans cette même période (Manuel González de Molina, Salvador Crus Artacho et Francisco Acosta Ramírez) et sur la Rioja républicaine (Carlos Gil Andrés). La revue compte également des articles qui analysent l’influence britannique sur les élites espagnoles (Luis Martínez del Campo) ; l’histoire anarchiste militante (Isaac Martín Nieto) et les intellectuels et les médias de la Transition espagnole (Juan Andrade Blanco) ; ainsi que l’essai bibliographique habituel cette fois sur l’histoire espagnole dans la transition de l’Ancien Régime au libéralisme signé par Juan Luis Simal Durán.

Bulletin d’Histoire Contemporaine de l’Espagne n°47, 2012.

21Número dedicado a la violencia en Barcelona entre 1896 y 1909 con artículos de diversos colaboradores entre los que destacan Paul Aubert, Pere Gabriel, Teresa Abello, Eduardo González Calleja, Pedro Álvarez Lázaro, Andreu Navarra y Jean-Marie Guillon. La Semana Trágica es el eje conductor de esta reflexión colectiva que se completa con otros estudios de temática variada.

Historia Contemporánea 2012 (II) n°45, págs. 421-826 «Nacionalismo y homogeneización».

22Dans une perspective d’histoire internationale peu cultivée en Espagne selon le présentateur Daniele Conversi, ce numéro propose un dossier de six études dont une en langue anglaise sur la Pologne qui ont pour objectif de dégager les liens entre les deux directions de recherche que sont nationalisme et homogénéisation culturelle. La rubrique bibliographique, des plus riches, rendant compte notamment d’ouvrages sur le féminisme et de biographies politiques.

Historia Contemporánea 2013 (I) n°46, págs. 1-420.

23Sous une nouvelle maquette ce numéro propose onze études qui vont du début du xixe siècle avec la révolution libérale au commencement du xxie avec l’analyse d’un film nord-américain sur la chasse aux sorcières à Hollywood : un contenu éclectique qui répond à la volonté explicite d’ « internationaliser » les sujets (par exemple le Parti Communiste argentin et la création de l’État d’Israël la lutte armée du Parti Communiste de Birmanie).

24À noter la compte rendu par José Luis de La Granja de l’ouvrage de Severiano Rojo : Une guerre de papier. La presse basque antifasciste dans les années trente.

Historia Social n°74, 2012 y n°75, 2013.

25En el número 74 de Historia Social encontramos a parte de un dossier sobre las fiestas y el poder en la España de los Austrias, colaboraciones sobre el periodo contemporáneo a cargo de Clara Eugenia Lida sobre los anarquistas españoles y la clandestinidad ; de Antonio Francisco Canales Serrano sobre la fascistización de la enseñanza media en la posguerra española y de Jorge de Hoyos Puente sobre el exilio republicano español en México ante el final del franquismo. Igualmente Eugenio d’Ors es analizado por Maximiliano Fuentes Codera y los excombatientes de la guerra civil por Francisco Sevillano Calero. El n°75 del presente año 2013 contienen un monográfico sobre la historiadora estadounidense Natalie Zemon Davis con colaboraciones diversas a cargo de Mary Nash María José de la Pascual Sánchez, Anaclet Pons, Justo Serna, James S. Amelang y de la propia Natalie Zemon Davis.

Historiografías. Revista de historia y teoría (Saragosse), n°5, juin 2013

26[http://www.unizar.es/​historiografias/​numeros/​5/​index5.htm]

Spagna contemporánea n°42, 2012.

27Un nuevo número de esta revista italiana sobre la historia contemporánea de España. Cuenta con colaboraciones diversas sobre la «revolución incómoda» de 1808 (a cargo de Francisco Carantoña Álvarez), la Iglesia española y la campaña pontificia por la urss (José Ramón Rodríguez Lago), los fugitivos de la Guerra Mundial en la Barcelona de los años cuarenta (Javier Tébar Hurtado) y la colaboración cinematográfica entre la Italia fascista y la España franquista (Félix Monguilot-Benzal).

Studia Historica. Historia Contemporánea n°30, 2012.

28Nouveau numéro de la revue de l’Université de Salamanque qui analyse la question de la droite radicale le fascisme et l’extrême droite en Europe et en Amérique. L’Action Française et les origines du Front National sont étudiés par Olivier Dard et par Nicolas Lebourg et Jonathan Preda et la droite française au xxe siècle est analysée par Mathias Bernard. L’extrême droite dans l’Espagne actuelle est l’objet d’étude de José Luis Rodríguez Jiménez et les liens entre la droite radicale espagnole et les antilibéraux français par Miguel Ángel Perfecto. Des articles sur la même question au Portugal (Francisco Carlos Palomanes Martinho) Brésil (João Fábio Bertonha) Argentine (Humberto Cucchetti) et Italie (Ferran Gallego) complètent le numéro.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Livres reçus, actualité des revues », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine [En ligne], 10 | 2013, mis en ligne le 28 juin 2013, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://ccec.revues.org/4641

Haut de page

Droits d’auteur

© CCEC ; auteurs

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo 3L.AM Langues, Littératures et Linguistique des Universités d'Angers et du Maine
  • Revues.org