Navigation – Plan du site
Les hispanistes publient

Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939)

Severiano Rojo Hernandez
Référence(s) :

Granja, José Luis de la y Pablo, Santiago de (dir.), Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939), San Sebastián, Eusko Jaurlaritza/Eusko Ikaskuntza, 2009, 639 p.

Texte intégral

1José Luis de la Granja et Santiago de Pablo, deux éminents historiens et spécialistes du Pays basque contemporain, ont publié en 2009 un ouvrage fondamental pour tout chercheur travaillant sur le déroulement de la Guerre civile au Pays basque : Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939). À la tête d'une équipe composée de quatre autres chercheurs (Juan Carlos Jiménez de Aberásturi, Pedro Barruso, Carmelo Landa Montenegro et Norberto Ibáñez)1 membres la section d'histoire et de géographie de l'illustre Société d'Etudes Basques (Eusko Ikaskuntza), ils ont rédigé un ouvrage unique en son genre, un instrument de travail d'une très grande utilité : un répertoire recensant les principaux organismes privés et publics (archives, bibliothèques, hémérothèques, cinémathèques, etc.) ainsi que les sources écrites, orales et audiovisuelles indispensables à l'étude de la guerre civile en Euskadi.

2Somme de 639 pages accompagnée d'un DVD contenant les fiches descriptives de 328 archives situées sur l'ensemble du territoire espagnol et dans les divers pays européens et américains concernés par le conflit, Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939) est un ouvrage bilingue (basque et castillan), qui aborde principalement la période comprise entre le 18 juillet 1936 et le 1er avril 1939, même si certains fonds d'archives contiennent des documents datés du début de la Seconde Guerre mondiale (c'est le cas, par exemple, des fonds conservés dans les Archives diplomatiques du Ministère des Affaires Étrangères [Quai d'Orsay, Paris]). Bien que centré sur les provinces d'Alava, de la Biscaye et du Guipúzcoa, soit le territoire sur lequel s'applique le premier statut d'autonomie instauré au Pays basque (octobre 1936), l'ouvrage décrit également des fonds consacrés non seulement à l'exil des Basques, notamment en France, mais aussi à la situation politique dans la région voisine de la Navarre (voir, par exemple, le fonds Ramón Goñi Nagore appartenant à la University of Nevada Reno [Etats-Unis] ).

3Conçu pour répondre aux besoins et aux attentes des chercheurs, Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939) établit une présentation des archives particulièrement judicieuse, dans laquelle figurent les données nécessaires à leur localisation (adresse, moyens de transport pour s'y rendre, téléphone, e-mail, etc. ), les démarches et précautions à prendre pour y accéder (horaires d'ouverture et de fermeture, nom des responsables, etc.) ainsi que la nature et le descriptif des fonds que l'on peut consulter. En somme, l'ouvrage offre au chercheur des éléments on ne peut plus précieux pour la préparation et le bon déroulement de ses recherches sur le terrain. En ce sens, il constitue une avancée considérable et extrêmement appréciable qui, sans nul doute, sera à l'origine, dans les années à venir, d'un fort développement de la recherche sur la guerre civile au Pays basque.

4Outre les données sur les archives, ce répertoire composé de onze chapitres propose une bibliographie dans laquelle figurent la majeure partie des ouvrages et numéros de revues consacrés à la question, publiés entre 1936 et 2007 (environ 1000 titres). La bibliographie se divise en deux parties : la première recense les publications parues au cours de l'affrontement et pendant la dictature (1936-1975), aussi bien dans l'Espagne franquiste que, par exemple, dans les pays ayant accueilli de nombreux réfugiés basques (France, Mexique…). La seconde établit la liste des ouvrages publiés durant les trois dernières décennies, soit une période allant de la transition aux années 2000 (1976-2007). Cette bibliographie s'accompagne d'une annexe où sont répertoriées 26 thèses doctorales soutenues dans des universités espagnoles et françaises depuis les années 1970, thèses importantes pour l'analyse de la guerre en Euskadi.

5Les auteurs de Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939) consacrent également un chapitre aux périodiques basques (173 journaux et revues) édités entre 1936 et 1939, tant en Euskadi (zone républicaine et franquiste) qu'à l'étranger (dans ce cas, il s'agit uniquement de périodiques publiés par les organisations proches du gouvernement de José Antonio Aguirre). Dans les différents tableaux proposés apparaissent des informations très utiles, qui permettent d'avoir une idée exacte des caractéristiques de la publication. Le lecteur peut ainsi connaître le lieu et la date d'édition, l'orientation politique, la périodicité ainsi que des informations diverses, telles que le nombre de numéros publiés et la langue dans laquelle est rédigé le journal ou la revue.

6L'ouvrage présente, par ailleurs, une liste exhaustive des films et documentaires consacrés à la guerre civile en Euskadi et produits entre 1936 et 2007, en Europe et sur le continent américain. Parmi la centaine de références citée par les auteurs, on retrouve des œuvres extrêmement intéressantes pour les spécialistes de la question, comme Guernica, un documentaire de propagande produit par le gouvernement basque en 1937. La présentation est particulièrement réussie et fort bien pensée. La fiche technique du film (titre, durée, nom du réalisateur, pays où il a été produit) est accompagnée d'un bref synopsis permettant au chercheur de se familiariser avec le contenu. Les auteurs complètent ces informations en offrant au lecteur non seulement une bibliographie sélective pour l'étude du cinéma pendant la guerre civile, mais aussi une description très détaillée de 14 cinémathèques (européennes et américaines), dans lesquelles sont conservés des documents audiovisuels sur l'Euzkadi en guerre ou sur l'exil des Basques (citons, par exemple, la Filmoteca Española, les Archives Françaises du Film du Centre National de la Cinématographie ou l'UCLA FILM and Television Archive [Los Angeles, Etats-Unis]).

7Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939) apporte aussi une contribution essentielle à l'étude de la mémoire du conflit. Pour cela, les auteurs ont recensé les centres et archives contenant des fonds écrits et audiovisuels (par exemple, le fonds Bidasoako zintak. Voces de los soldados de Euzkadi, administré par Irargi. Centro de patrimonio documental de Euskadi) où figurent les témoignages de centaines de femmes et d'hommes ayant vécu l'affrontement. Ces personnes, parfois, ont occupé des fonctions importantes dans le gouvernement basque de l'époque mais, en général, il s'agit de simples témoins, qui aident à mieux comprendre la vie de la population et des combattants lors du conflit ainsi que la manière dont a évolué la perception de la guerre civile.

8L'ouvrage, enfin, se termine par une chronologie détaillée de la guerre au Pays basque et dans le reste de l'Espagne, qui permet de resituer les principaux événements et de percevoir les temporalités propres au conflit en Euskadi. Les auteurs mettent ainsi un terme à ce répertoire, en insistant sur le fait que l'affrontement au Pays basque est indissociable de la dynamique globale dans laquelle il s'inscrit. Saluons donc l'immense travail qui a été accompli. Ce répertoire constitue une contribution majeure à la connaissance de la guerre d'Espagne. Souhaitons qu'il serve d'exemple et suscite des initiatives similaires dans les autres régions autonomes, afin d'accroître nos connaissances sur un affrontement crucial dans l'histoire de l'Espagne contemporaine.

Haut de page

Notes

1  A ceux-ci, se sont agrégées vingt-huit autres personnes qui ont participé à l'élaboration de l'ouvrage et au recensement des fonds d'archives conservés en Europe et sur le continent américain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Severiano Rojo Hernandez, « Guía de fuentes documentales y bibliográficas sobre la Guerra Civil en el País Vasco (1936-1939) », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine [En ligne], 1 | 2012, mis en ligne le 26 octobre 2012, consulté le 29 juillet 2014. URL : http://ccec.revues.org/4147

Haut de page

Droits d’auteur

© CCEC

Haut de page
  • Logo Université Paris Ouest - Nanterre La Défense
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org