Navigation – Plan du site
Livres reçus, revue des revues

Livres reçus ou signalés

Libros recibidos o señalados

Texte intégral

1xxxx

Livres reçus

  • Fermín Salvochea (1842-1907) : Historia de un internacionalista. Una herramienta para el futuro, José Manuel Mato Ortega-Santiago Moreno Tello (coord.), Diputación de Cádiz, Servicio de Publicaciones, 2009, 2 vols. vol.I, 349 p. + Facsímil de La contribución de sangre; vol. II, 144 p. + CD : En boca del pueblo. Coplas para Fermín Salvochea

2Ouvrage collectif de jeunes docteurs et doctorants de l’Université de Cadix (réunis dans l’association Ubi Sunt ? ) autour de la figure de Salvochea et de son époque. Des spécialistes reconnus (A. Ramos, A. López Estudillo, JL. Gutiérrez, G. Brey) apportent leur contribution au premier volume. Le second comporte un choix des communications présentées au congrès tenu en novembre 2007 par de jeunes chercheurs ainsi qu’une bande dessinée. Le CD rassemble des coplas de carnaval dédiées à Salvochea au cours des cent dernières années. Une entreprise originale à soutenir.

  • Sombras del progreso. Las huellas de la historia agraria. Ramón Garrabou, Edición de Ricardo Robledo, Barcelone, Crítica, 2010, 504 p.

3Ouvrage collectif qui se présente comme le troisième volet d’une entreprise de renouvellement de l’histoire agraire espagnole entamée il y a vingt-cinq ans par Ramón Garrabou, Professeur à la Universitat Autònoma de Barcelona. Il se compose de trois parties. La première retrace, dans ses   grandes lignes, l’évolution de la société paysanne du moyen âge à nos jours. La seconde analyse 4 modèles de changement agraire : Catalogne, Pays Valencien, Galice, Italie. La dernière intègre les aspects environnementaux de la croissance agraire en s’ouvrant à des disciplines telles que l’écologie et la biologie. A l’encontre de « la vieille théorie de la modernisation », il s’agit de questionner les « ombres du progrès » à l’aune des « traces » laissées par l’histoire agraire.

  • Amiot, Julie ; Alonso Carballés, Jesús, Dossier espagnol 2011-2013. le Mexique au milieu du xxe siècle. La Transition démocratique en Espagne, Paris, Atlande, 2011.

4Ouvrage destiné aux étudiants de concours, maniable, qui pour la partie sur la Transition démocratique fournit un appareil chronologique, des documents, les biographies des hommes les plus importants, qui couronne un effort de synthèse.

  • Berthès, Colette, L’exil et les barbelés. Essai, Paris, Riveneuve Éditions, 2011.

  • Brey, Gérard; Gutiérrez Molina, José Luis, Los sucesos de Casas Viejas en la historia, la literatura y la prensa (1933-2008), Cadix, Diputación Provincial et Benalup-Casas Viejas, Ayuntamiento y Fundación Casas Viejas 1933, 2010, 623 p.  

5Ouvrage collectif en deux parties (I. « De los acontecimientos a la ficción literaria »-II. « La prensa ante los sucesos de Casas Viejas »), réalisé par 19 auteurs (11 exerçant en Espagne, 8 en France) sous l’égide de la Fundación Casas Viejas 1933 présidée par notre collègue et ami Gérard Brey.

  • Diaz, Elvire, Oubli et mémoire. La résistence au franquisme dans le roman espagnol depuis la Transition, Rennes, Presses universitaires, collection « Mondes hispanophones », 36, 2011.

6Après une partie sur le roman de la guérrilla antifranquiste, le livre propose une étude comparative de trois romans publiés entre 1985 et 2002 (Luna de Lobos de Llamazares, Maquis de Cervera et La voz dormida de Chacón). Les annexes sont utiles pour l’étudiant, qui dispose par exemple du texte intégral de la Loi de 2007 dite « de mémoire historique ».

  • Forner, Juan Pablo, Discurso sobre el modo de escribir y mejorar la historia de España, précédé d’une étude introductive de François Lopez (« Juan Pablo Forner y la construcción de la historia de España», p. V-CXXVI), Pampelune, Urgoiti Editores, 2010.

  • Giménez Caballero, Ernesto, Arte y Estado, introducción, traducción y notas de Enrique Selva, Madrid, Biblioteca Nueva, 2009.

7Réédition par son plus éminent spécialiste de l’ouvrage par lequel Giménez Caballero, chantre du fascisme à partir de 1928, reprend les thèses de Ortega y Gasset sur la déshumanisation de l’art et réfléchit sur les rapports entre art et « génie » national.

  • Ludec, Nathalie ; SarríaBuil, Aránzazu, La morfología de la prensa y del impreso : la función expresiva de las formas. Homenaje a Jean-Michel Desvois, Pessac, Presses Universitaires de Bordeaux, 2010.

  • Parello, Vincent, Des réfugiés espagnols de la guerre civile dans le département de l'Hérault (1937-1939), Perpignan, PUP, 2010.

  • Urzainqui-Falcon, Ernest, Polvorientos caminos. Itinéraire européen d'un républicain espagnol (1936-1945), traduction de Séverine Valiente, Toulouse, Privat, 2010, collection «Témoignages pour l'histoire».

8L’ouvrage de Claude Bataillon, Marcel Bataillon. Humanisme et engagement a fait l’objet d’un compte rendu de Jean-François Botrel dans le n° 5 des Cahiers. On peut lire celui de José Carlos Mainer, « Sobre el compromiso intelectual de Marcel Bataillon » dans le n° 159/marzo 2010 de Revista de libros, p.29 et celui de Jacques Maurice dans le t.112- n°1- juin 2010 du Bulletin Hispanique, p.462-469. Grâce à l’obligeance de l’éditeur de l’ouvrage, nous avons eu connaissance de l’étude à paraître dans la Nueva Revista de Filología Hispánica de Ana Vian Herrero, « El Bataillon ‘civil’ y su compromiso intelectual en España y América » ; cette étude reproduit en appendice une chronique publiée dans le Bulletin Hispanique, XLI, 2 (avril-juin 1939), p. 201-202, de Pierre Vilar sur le Centre Cervantes constitué à Paris au printemps 1938 et présidé par M. Bataillon et J. Camp.

9 Ces comptes rendus peuvent être utilement complétés par l’étude de Clara E. Lida y Fernando Lida-García, « Raimundo Lida, filólogo y humanista peregrino », Prisma, Revista de historia intelectual, Universidad Nacional de Quilmes, Buenos Aires, n° 13, 2009, p. 115-131 : outre la trajectoire professionnelle de cet humaniste originaire d’Europe centrale, disciple d’Amado Alonso, qui le conduit de République Argentine au Mexique puis aux Etats-Unis, l’étude est riche d’informations sur le climat intellectuel et la condition sociale du chercheur dans l’Argentine d’avant Perón et le Mexique post-révolutionnaire.

Ouvrages signalés

  • Carmen Castro Torres, La prensa en la Transición Española, 1966-1978, Madrid, Alianza, 2010, 353 p.

  • Juan Negrín López (1892-1956), Textos y discursos políticos, Madrid, Centro de Estudios Constitucionales, 2010, 661 p., Edición, estudio introductorio y notas de Enrique Moradiellos.

  • Juan Sisinio Pérez Garzón y Eduardo Manzano Moreno, Memoria histórica, Madrid, CSIC, 2010, 149 p.

  • Benoît Falaize ; Marianne Koreta (dir.), La guerre d’Espagne : l’écrire et l’enseigner, Lyon, Institut National de Recherche Pédagogique, 2010, 264 p. (+cahier d’illustrations couleur 16 p.).

  • Jean Ortiz, Sobre la gesta de los guerrilleros españoles en Francia, Atlantica, 2010 , 96 p.

Revue des revues

  • Historia Contemporánea, 2009 (I) – Número 38, págs. 1-373, « Reflexiones en torno a la guerra civil española », coordonné par Silvina SchammahGesser, Raanan Rein y Javier Ugarte.

10Important dossier établi à partir d’un colloque international qui avait réuni au début de 2008 à Tel Aviv chercheurs espagnols et israéliens. A signaler notamment un texte synthétique de José Álvarez Junco : « La Ley de Víctimas de la Guerra Civil y del Franquismo », loi dont est soulignée la fonction réparatrice des injustices subies, et sa discussion par José Brunner :  « Ironías de la historia española. Observaciones sobre la política pos-franquista de olvido y memoria », qui estime que, loin de clore le débat public, cette loi le relance en raison de ses insuffisances. Nous reviendrons sur cette question dite de « la mémoire historique » en rappelant toutefois que, depuis la création des Cahiers, elle a fait l’objet d’études (n° 1 et 2) ainsi que de comptes rendus et de lectures critiques dans tous les numéros (sauf le 5).

  • Historia Contemporánea, 2009 (II) – Nómero 39, págs. 375-718, « Nuevas perspectivas sobre la ciudad contemporánea », coordonné par Pedro A. Novo López

11Ces perspectives nouvelles sont celles d’une histoire urbaine qui intègre les apports de multiples disciplines, objectif que s’est fixé l’Université du Pays Basque en collaboration avec des universités mexicaines dont celle de Puebla. Les 7 textes du dossier présenté dans ce numéro sont issus d’un congrès international tenu à Bilbao en novembre 2009. Les villes qui y sont traitées sont Barcelone, El Ferrol, Bilbao, La Havane et Madrid.

  • Seminaria/7, 2009, ADEHL Association pour le Développement des Etudes Hispaniques en Limousin, 73 p., « Au carrefour des espaces et des mémoires II. Conflits, espaces, mémoires », sous la direction de Jesús Alonso Carballés

12Étude de Stéphane Michonneau : « Du héros guerrier à la victime souffrante. Éléments pour une histoire des monuments de la Guerre d’Espagne ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Livres reçus ou signalés », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine [En ligne], 7 | 2010, mis en ligne le 18 février 2011, consulté le 16 août 2017. URL : http://ccec.revues.org/3583

Haut de page

Droits d’auteur

© CCEC ; auteurs

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo 3L.AM Langues, Littératures et Linguistique des Universités d'Angers et du Maine
  • Revues.org