Navigation – Plan du site
Les hispanistes publient

Manuelle Peloille, Fascismo en ciernes, España 1922-1930

Textos recuperados, prologue de José Carlos Mainer, Presses Universitaires du Mirail, 2006, Toulouse, 180 p
Marie-Aline Barrachina

Texte intégral

1Manuelle Peloille publie aux Presses universitaires du Mirail un petit ouvrage d’apparence modeste qui s’avèrera précieux pour tous ceux qui s’interrogent sur la circulation de l’idée fasciste, sur la réception du fascisme dans les opinions européennes dans les premiers mois de sa mise en place en Italie.

2À l’échelle de l’Espagne, quelques études partielles avaient, à l’occasion de recherches qui ciblaient la naissance de l’idéologie phalangiste, évoqué le regard porté dans les années vingt par la presse et la classe politique espagnoles sur le régime inédit instauré par Mussolini. Parmi ces travaux pionniers, comment ne pas se souvenir, entre autres, de l’anthologie proposée en 1971 par José Carlos Mainer, alors tout jeune chercheur, sous le titre : Falange y literatura ? Aussi ne s’étonnera-t-on pas de voir cette familiarité de pensée implicitement soulignée avec une évidente satisfaction par le professeur José Carlos Mainer lui-même dans sa préface à Fascismo en ciernes… Le travail de Manuelle Peloille s’inscrit en effet dans le droit-fil d’une rigoureuse démarche méthodologique qui, grâce à l’anthologie démonstrative, consiste à faire en sorte que le lecteur puisse juger sur pièces.

3Ici, c’est un aspect fondamental et méconnu de l’histoire politique et culturelle des années 20 qu’explore Manuelle Peloille. Laissant à la marge – sans les écarter complètement – les écrits déjà bien étudiés des prédécesseurs avérés de la pensée phalangiste et fascisante, elle interroge une presse rédigée à chaud, à travers laquelle le lecteur actuel peut percevoir et apprécier à sa juste mesure le désarroi intellectuel et politique qui s’empare des observateurs d’alors, à la recherche de solutions pro domo.

4Une riche et dense introduction de plus de 60 pages intitulée à juste titre « claves de lectura » précède une sélection raisonnée de 36 textes. Ces clés de lecture à lire « avant ou après les documents » précise Manuelle Peloille (p. 14), croisent logique thématique et logique chronologique pour éclairer à la lumière des difficultés vécues par l’Espagne elle-même dans les années vingt l’évolution de la réception du fascisme en Espagne. Juste avant ce parcours clair et rigoureux en trois parties (p. 37-73), qui tient compte sans s’égarer de la politique internationale autant que des questions intérieures, le lecteur curieux et l’étudiant sérieux trouveront un « entremés semántico » (p. 15-36), qui fait très utilement le point sur une dizaine de mots témoins de l’époque.

5L’ouvrage présente en fin de volume un appareil critique fort commode comportant, outre l’index et la bibliographie des sources primaires et secondaires, des indications biographiques sur les auteurs des textes, des précisions sur les organes de presse d’où les textes sont tirés, et une liste des textes par noms d’auteurs, les textes eux-mêmes ayant été classés par ordre chronologique. Autrement dit, tout a été fait pour favoriser et faciliter la lecture active  que conseille avec insistance Manuelle Peloille (p. 14, voir plus haut, et p. 75). Cet ouvrage rigoureux, scientifiquement novateur, de lecture aisée et stimulante, me semble d’ores et déjà non seulement utile, mais indispensable.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Aline Barrachina, « Manuelle Peloille, Fascismo en ciernes, España 1922-1930 », Cahiers de civilisation espagnole contemporaine [En ligne], 1 | 2007, mis en ligne le 12 mai 2007, consulté le 28 mai 2017. URL : http://ccec.revues.org/140

Haut de page

Auteur

Marie-Aline Barrachina

Professeur, CMMC, MSH Nice-Sophia Antipolis

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© CCEC ; auteurs

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo 3L.AM Langues, Littératures et Linguistique des Universités d'Angers et du Maine
  • Revues.org